menu-responsive
Accueil - Quels sont les leviers de financement pour soutenir la croissance de votre entreprise ?

Quels sont les leviers de financement pour soutenir la croissance de votre entreprise ?

Tout entrepreneur a pour objectif la croissance de son entreprise et les facteurs qui nécessitent un besoin de financement sont multiples. Les domaines traditionnels de besoin de financement peuvent être lié à l’acquisition d’immobilisations, l’augmentation du stock, le rachat d’un concurrent ou la construction d’une nouvelle ligne de production. Une augmentation de l’activité conduisant à un besoin de renforcement de sa trésorerie nécessite, là encore, un capital supplémentaire.

 

Les aides financières peuvent varier en fonction de la phase dans laquelle se trouve votre entreprise : les types de financement changeront s’il s’agit d’une start-up, d’une PME qui se développe ou d’une société bien établie qui fait face à la nécessité d’investir dans une nouvelle activité. Obtenir le bon partenaire financier pour développer et faire croître son entreprise peut être essentiel à son succès. Par ailleurs, afin de gérer le risque de liquidité, le dirigeant doit avoir une visibilité sur son solde prévisionnel de trésorerie – les besoins futurs devant être le plus adroitement anticipés.

 

 

Une préparation en amont

Résultat d’une réflexion stratégique, il convient tout d’abord d’évaluer soigneusement ses besoins et raisonner par étape. L’établissement d’un plan financier et sa traduction en termes de besoin de trésorerie est un premier élément. Il permettra de découper les besoins par phases et de demander une libération progressive des financements. Idéalement, chaque phase est couplée à des objectifs précis.

 

Choisir son bon partenaire stratégique en fonction de ses attentes et ses besoins est primordiale. Cette dimension est à considérer en fonction de la phase de croissance dans laquelle se trouve l’entreprise ainsi que le projet et sa gouvernance. Une entrée en capital ou un emprunt bancaire n’auront pas les mêmes répercussions sur le bilan comptable et le capital de la société. Il s’agira de comprendre la logique de son partenaire financier en termes d’attentes monétaires et d’implication dans le projet.

 

 

Les sources de financement

Une fois les besoins et aspirations de l’entreprise précisément définis, plusieurs options de financement s’offrent à vous :

 

Crédit d’investissement 

Il s’agit d’un financement le plus prisé par les entreprises. Proposant des taux d’intérêt actuels très bas, ce crédit est contracté à moyen ou long terme. Il est généralement ouvert aux sociétés déjà bien établies au regard du niveau de risque supporté par les banques.

 

L’augmentation de capital

Si un prêt vous a été refusé, la levée de fonds permet de renforcer le niveau des fonds propres de votre entreprise. Augmenter son capital ne pèse pas sur la structure financière, mais induit un risque de dilution des parts avec l’arrivée de nouveaux actionnaires (publics ou privés). Cette solution est souvent utilisée par des entités en phase de démarrage (start-up et petites entreprises) qui n’ont pas encore gagné la confiance des banques pour leur investissements ou encore pour soutenir des projets de développement.

 

Le crowdfunding 

À côté d’un investisseur public ou privé, le crowdfunding ou financement participatif va permettre de lever des fonds importants et dans une période assez courte. Une fois en ligne sur une plate-forme spécialisée, les avantages de ce financement sont importants en termes de communication et de visibilité. Par ailleurs, l’opération nécessite un certain formalisme auprès de la FSMA (organe de contrôle) et il est généralement plus onéreux de faire appel à ce type de financement qu’un crédit d’investissement classique au vu de la commission demandée par la plate-forme (généralement un pourcentage allant de 5% à 12% du montant des fonds levés).

 

Dette mezzanine

On la trouve le plus souvent dans des opérations de rachat d’entreprise par l’intermédiaire d’une holding ou dans des opérations de Leverage Buy Out (LBO) ou rachat avec effet de levier. Il s’agit souvent d’un prêt subordonné qui permet de boucler un plan de financement en repoussant l’échéancier des remboursements car celui-ci ne se rembourse qu’une fois les dettes prioritaires, dites dettes seniors, soldées. Dans ce sens, cette solution se révèle plus coûteuse parce que le prêteur encourt un plus grand risque.

 

Straight Loan

Cette ouverture de crédit propose des conditions plus flexibles et permet de pallier un besoin urgent de trésorerie. Dans ce type de financement, l’entreprise détermine elle-même quand elle prélève et rembourse l’argent. Les taux sont plus élevés qu’un crédit d’investissement classique mais permet d’emprunter à court terme. Cet instrument est utilisé pour financer les besoins en fonds de roulements de votre entreprise en pleine phase de croissance.

 

Factoring

Un autre instrument de financement de sa trésorerie est l’affacturage, plus connu sous le nom de factoring. L’affacturage permet de recevoir immédiatement le montant d’une facture, qui serait versé normalement par le client de l’entreprise à 30, 45 ou encore 60 jours. L’entreprise cède alors ses créances commerciales à un organisme spécialisé, dont le rôle est d’assurer un financement rapide et éventuellement par ailleurs de couvrir l’entreprise d’un risque potentiel d’insolvabilité. Classiquement, le coût du factoring se base sur l’avance de trésorerie qui est consentie, les frais de gestion ainsi que sur une participation à un fond de garantie pour les risques d’impayés si cette option est activée. Les organismes bancaires proposent parfois d’assortir un autre type de soutien financier au factoring. La cession de créance servant alors de garantie plus complète pour les 2 types d’intervention.

 

 

Aussi diverses que variées, chacune de ces options correspond à un besoin précis pour le développement de la société. Chaque projet devra être soumis au type de financement adéquat après la constitution d’un business plan. Il est à noter que la constitution du dossier est chronophage. Il est donc opportun de se faire accompagner à sa rédaction afin de se concentrer sur le projet en lui-même.

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ! info@intraco-consulting.com ou 04/387.87.37