Le management participatif en entreprise

 

 

Entreprise participativeL’entreprise participative modifie, améliore, transforme la gestion de projet

 

Loin du modèle traditionnel de management directif, le management participatif souhaite rendre les conditions de travail plus attractives pour le bien-être des salariés.

 

Qu’est ce que le « management participatif » ?

 

Le management participatif vise à améliorer le rendement des employés d’une entreprise en les invitant à s’investir dans la vie entrepreneuriale ainsi que dans les prises de décisions.

Ce type de management fonde sa doctrine sur un mode délégatif. Concrètement, cela signifie que toutes les décisions prises au sein de l’entreprise requièrent un consensus entre les divers collaborateurs concernés qu’ils soient cadres dirigeants, cadres ou employés.

 

Avantages du management participatif

 

En prônant la communication et le respect, le management participatif permet de créer une ambiance de travail beaucoup plus agréable et détendue. Les tensions hiérarchiques sont moins prégnantes et les salariés, même en bas de l’échelle, se sentent valorisés, car eux aussi ont un rôle à jouer dans l’entreprise.

Cela donne aussi du sens aux décisions prises en entreprise. En prenant conscience de tous les différents aspects d’un projet, chaque maillon trouve davantage de sens dans sa mission qui s’inscrit dans une stratégie collective.

Cette communication facilitée, avec des informations partagées horizontalement, permet un échange entre collaborateurs de différents services, et une diminution du stress managérial.

Les collaborateurs bénéficient, de plus, d’une plus grande autonomie qu’au sein d’une entreprise qui préconise le management hiérarchique, stricte et inflexible.

En conséquence, le taux de turnover des entreprises qui pratiquent ce type de management est peu élevé et la fidélisation des nouveaux collaborateurs (jeunes lancés sur le marché du travail qui réclament du sens et de l’autonomie) est facilitée.

 

Inconvénients du management participatif

 

Cependant, adopter ce management au quotidien peut amener certains inconvénients, à commencer par un manque de réactivité de l’entreprise.

En effet, réunir tous les acteurs d’un projet, demander l’avis et tenter de dégager un compromis représente un processus assez chronophage et parfois inutile. L’entreprise peut ainsi s’avérer trop lente à répondre à une situation et le consensus peut également être considéré comme trop modéré.

De plus la confidentialité de certaines informations, dans le cadre d’innovations particulières ou de gestion financière, où la discrétion est de mise, rend ce type de management inopérable.

Enfin, la gestion de certains conflits, notamment en périodes de crise (licenciements, délocalisation, réorganisation, etc.), peut s’avérer problématique voire impossible.

 

Implémenter une démarche de management participatif

 

Mettre en place une approche de management participatif au sein de son entreprise engendre un remaniement organisationnel progressif.

Il s’agit de replacer l’Humain et les relations humaines au cœur de l’organisation. Ainsi, le bien-être au travail et l’épanouissement personnel deviennent des piliers représentatifs du management.

Implémenter une participation et une collaboration efficace et efficiente de tous les collaborateurs requiert énormément de dialogue, d’essais et d’ajustements au fur et à mesure de l’implantation de la démarche. Il s’agit de mettre en place un cadre participatif viable et optimisé pour l’entreprise.

 

Conclusion

 

En favorisant le climat social au bureau, le management participatif permet clairement d’améliorer la qualité de vie au travail. En s’impliquant davantage, les collaborateurs voient leur confiance en eux-mêmes se développer. Ils se sentent écoutés, leur avis étant attendu. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises ont recours au management participatif. Le tout étant de bien fixer les limites de compétences de celui-ci et d’expliquer pourquoi il n’est pas applicable partout au sein de l’entreprise.

Il est important en cette période de sortie de crise de montrer que nous sommes dans le même bateau, un management participatif permettra à chaque collaborateur de connaitre la situation de l’entreprise et de se sentir impliqué.

Retour au blog