La trésorerie est l’un des principaux indicateurs financiers d’une entreprise. Une trésorerie saine permet d’assurer la pérennité de cette dernière. Toutefois, à tout moment, une entreprise peut être amenée à faire face à des besoins de liquidités.

La première cause est souvent une mauvaise gestion de la trésorerie. Le besoin en fonds de roulement de l’entreprise peut augmenter suite, par exemple, à des retards de paiements de ses clients ou à une augmentation importante des stocks.

Il est important d’anticiper les besoins de liquidités de l’entreprise surtout lorsque la société se trouve dans une des phases suivantes : 

  • Création de la société
  • Société en croissance
  • Besoin en fonds de roulement négatif
  • Société en difficulté
 

Nous aborderons ci-dessous les leviers à activer au niveau du cycle d’exploitation afin d’améliorer le niveau de trésorerie de la société ainsi que les signaux d’alarme à prendre très au sérieux afin d’éviter la faillite.

Pourquoi optimiser son besoin en fonds de roulement ?

La gestion du besoin en fonds de roulement est primordiale pour contrôler les flux de trésorerie de l’entreprise. Pour réduire au minimum les besoins en fonds de roulement, et donc améliorer sa trésorerie, il convient d’adopter une stratégie qui traite conjointement de la gestion des fournisseurs, des clients et du stock.

Le stock de l’entreprise est une valeur immobilisée qui impacte également les liquidités de l’entreprise. Plus le stock d’une entreprise est important, plus son besoin en fonds de roulement augmente.

L’optimisation de la gestion du stock permet de diminuer les dépenses suite à l’achat de stock en mettant en place un flux en Just In Time dans le but de limiter la valeur immobilisée que cela représente.

Au niveau des clients, il conviendra d’adopter une stratégie permettant d’obtenir rapidement le paiement des factures et ainsi réduire le montant des créances, en accordant, par exemple, des rabais dynamiques aux clients qui sont en mesure de payer plus rapidement. En réduisant les échéances accordées aux clients, l’entreprise pourra diminuer ses créances clients, ce qui entraînera également une baisse de son besoin en fonds de roulement.

Le poste des fournisseurs est un premier élément qui peut permettre d’améliorer la trésorerie de l’entreprise. Pour ce faire, il conviendra de négocier auprès des différents fournisseurs un allongement des délais de paiement ou l’obtention d’un plan de paiement étalé dans le temps.  Ces délais de règlement plus longs auront pour effet d’augmenter la valeur des dettes fournisseurs, donc de diminuer le besoin en fonds de roulement.

Comment améliorer la trésorerie de votre société ?

Vous pouvez améliorer la trésorerie de votre entreprise grâce à deux opérations particulières : le « factoring » et le « sales and leaseback ».

L’opération de factoring consiste en un transfert de créances commerciales de leur titulaire à un factor qui se charge d’en opérer le recouvrement. La société de factoring peut régler par anticipation tout ou partie du montant des créances transférées. La société est garantie de récupérer entre 80% et 90% du montant lorsque le client est insolvable et la société ne subit plus de décalage au niveau de sa trésorerie.

L’opération de sale and lease back est un moyen de financement par lequel une société vend à un tiers plusieurs équipements dont elle est propriétaire pour ensuite les prendre en leasing sur une durée convenue de commun accord entre les deux parties.

Comment reconnaitre une société en difficulté et un risque de faillite ?

Un premier indicateur est l’incapacité de la société à faire face à ses remboursements suite à un problème de trésorerie (banque, ONSS, TVA,…). Il s’agit d’un état de cessation de paiements et perte de la confiance de ses créanciers (exemple : banque), cela peut arriver même si la société est rentable.

La situation financière de l’entreprise devient critique lorsque l’actif net représente moins de la moitié du capital social. Le management de la société doit alors mettre d’urgence un plan d’action en place afin de redresser la situation de la société.

Le dirigeant d’entreprise doit être conscient que le meilleur moment pour une société de négocier des crédits auprès des banquiers est lorsqu’elle possède une bonne rentabilité. Lorsque les problèmes financiers arrivent, il est souvent trop tard que pour obtenir une bonne négociation de crédits auprès de ses banquiers.

L’anticipation et la planification du besoin futur de la trésorerie est primordial afin d’assurer la croissance et la pérennité de la société.

Focus sur le besoin en fonds de roulement

Approfondissez le sujet lors de notre Mardi de l’Info !

La problématique du besoin en fonds de roulement vous intéresse et vous souhaitez l’approfondir avec nous ? Contactez-nous !

Retour au blog