Qu’est-ce qu’un montage financier et à quoi sert-il ?

Quelle que soit sa nature (création, développement, fusion, redressement, acquisition, etc.), chaque projet d’entreprise nécessite des moyens. 

Etablir le montage financier d’un projet d’entreprise consiste à estimer ses besoins et à déterminer les sources de financement adéquates qui permettront de les combler. En effet, en fonction des composantes du besoin financier, certains types de financement seront plus indiqués que d’autres.

Le montage financier a pour but de déterminer la capacité de l’entreprise à atteindre l’objectif fixé compte tenu des moyens pouvant être mobilisés et d’éventuellement ajuster ses ambitions pour atteindre cet équilibre.  Il permet également de convaincre les partenaires financiers de l’entreprise (investisseurs, banques, fournisseurs, etc.) du sérieux du projet et de sa solidité financière, et de fixer le planning de libération des différents fonds mobilisés.

 

Comment définir le besoin financier de mon projet ?

Le besoin financier d’un projet d’entreprise se calcule de manière prévisionnelle (généralement sur 3 à 5 ans) sur base de 3 composantes :

  •      Le cash-flow opérationnel, à savoir la marge bénéficiaire sur le chiffre d’affaires généré par l’entreprise (déduction faite des coûts variables et coûts fixes d’exploitation) pouvant être réinjectée dans l’activité pour assurer sa continuité;
  •       La variation du besoin en fonds de roulement qui représente la différence entre les actifs circulants (créances et stocks) et l’exigible à court terme (dettes à court terme et acomptes reçus). Le fonds de roulement est constitué des liquidités nécessaires pour payer les frais d'exploitation courants de votre entreprise ; il tient notamment compte des délais de paiements accordés par les fournisseurs de l’entreprise et des délais endéans lesquels l’entreprise est payée par ses clients;
  •    Le cash-flow lié aux investissements qui tient compte de l’éventuelle acquisition  d’équipements, de matériel roulant ou informatique, de brevets, de l’investissement en bâtiments ou encore des coûts de R&D.

Comment définir le montage financier adapté à mon projet ?

Différents types de ressources peuvent être mobilisés pour combler le besoin financier d’une entreprise. Il est important de les connaître afin d’envisager toutes les possibilités qui s’offrent à vous et de choisir la combinaison la plus adaptée à votre projet d’entreprise.

      - Financement de haut de bilan

Il s’agit de ressources stables ayant pour but d’accompagner l’entreprise dans la durée. En période de démarrage, ce type d’apport sert à financer le fonds de roulement de l'entreprise et les frais de démarrage. En phase de croissance, ils permettront par exemple des acquisitions d'entreprise ou le développement de nouveaux marchés. Plus le montant apporté par l’entrepreneur sera important, plus ses partenaires financiers le prendront au sérieux.

Les besoins liés au haut de bilan peuvent se financier d’une part par des capitaux propres apportés soit par l’entrepreneur (par exemple pour financer les frais d’établissement ou certains investissements non couverts par les prêts bancaires) soit par des investisseurs externes (particuliers, sociétés, business angels, invests ou investisseurs publics).

Pour le financement des investissements (équipement, mobilier, matériel roulant ou informatique, bâtiment, aménagements, fonds de commerce, etc.), on fera plutôt appel à un crédit moyen à long terme auprès d’un établissement financier. Le montant des prêts bancaires accordés dépendra de la qualité du projet et des garanties offertes.  Un leasing peut également être envisagé pour financer ce type d’actifs.

Finalement, le financement participatif ou crowdfunding peut aussi être envisagé comme source de financement en fonds propres (et/ou en prêts). Ce type de financement se développe surtout dans certains secteurs (ex : cinéma, projets alternatifs, écologie, etc.).

      - Financement du bas de bilan

Il s’agit de ressources à court terme permettant de financer le besoin en trésorerie issu principalement du décalage entre les paiements des fournisseurs et les paiements clients.

Pour combler ce besoin temporaire, il est possible de faire appel à des lignes de crédit court terme (straight loans) octroyées par les établissements bancaires à un taux cependant plus élevé qu’un crédit à long terme. Le factoring qui consiste à confier à un tiers la charge des encaissements, du recouvrement et des impayés, constitue également une solution envisageable

Subsides et aides diverses

Finalement, il est aussi toujours intéressant de se renseigner quant aux aides publiques et subsides accessibles à votre projet d’entreprise.  Ceux-ci peuvent prendre différentes formes (subsides en capital, subside d’exploitation, octroi de garanties, allègements fiscaux, etc.) et sont généralement conditionnés par des critères bien précis mais peuvent constituer un coup de pouce bienvenu dans le cadre de votre montage financier.

 

Même si le but premier du montage financier consiste à doter votre entreprise des moyens nécessaires à la réalisation de ses objectifs, il est toutefois important de réunir autour de la table des partenaires financiers pertinents vis-à-vis de votre projet. En effet, au-delà du simple apport financier, ceux-ci peuvent également faire bénéficier votre entreprise de leur expérience et de leur vision stratégique, atout non négligeable dans le cadre du développement de votre projet.

Réservez votre consultation gratuite avec nos experts !

Retour au blog